Onychomycose

17 mars 2016

Une mycose est une maladie causée par un champignon. Les onychomycoses sont dues à différentes familles de champignons (les dermatophytes, les levures et les moisissures) qui rendent les ongles opaques, épais, mais friables et cassants.

Le blogue suivant portera sur les facteurs de risque, les types d’onychomycoses ainsi que les traitements antifongiques appropriés.

Facteurs de risque

L’onychomycose est la plus commune des maladies de l’ongle. Sa fréquence varie en fonction du climat, des conditions professionnelles et socio-économiques. La prévalence des onychomycoses augmente avec l’âge. Elles sont très rares, voire quasi inexistantes, chez l’enfant. Par contre, les personnes âgées sont fréquemment atteintes d’une mycose aux ongles.

Les ongles d’orteils sont 7 fois plus souvent infectés que ceux des doigts. La raison serait la vitesse de croissance de la tablette, environ 3 fois plus lente aux pieds.

Le fait de porter des chaussures fermées est un facteur qui augmente la susceptibilité des pieds à l’infection fongique. Le microclimat chaud et humide à l’intérieur des souliers favorise la croissance des champignons pathogènes.

Les traumatismes au niveau des ongles et le diabète demeurent des facteurs de risque importants dans le développement de l’onychomycose.

Types d’onychomycose

Un champignon pénètre dans l’ongle par trois voies principales, chacune déterminant un aspect clinique différent.

Onychomycose disto-latérale sous-unguéale  

Le champignon envahit la couche cornée du lit de l’ongle, puis la face profonde de la tablette qui devient opaque. Il se produit un épaississement de la couche cornée soulevant progressivement le bord libre de la tablette qui se sépare peu à peu des tissus sous-unguéaux, c’est l’onycholyse. La maladie gagne la région proximale, à contre-courant de la croissance unguéale. Parfois, une coloration jaune brunâtre est observée.

Onychomycose superficielle blanche  

L’onychomycose superficielle blanche est normalement confinée aux ongles des orteils. Les organismes en cause produisent de petites taches blanches à bords nets sur la face dorsale de la tablette. Ces taches vont couvrir progressivement toute la tablette. Sa surface, de couleur blanc crayeux, parfois jaunâtre avec le temps, devient rugueuse et sa texture plus molle que la normale. Un simple grattage à la curette nettoie la face dorsale de l’ongle.

Onychomycose sous-unguéale proximale

Parmi les caractères cliniques majeurs de l’envahissement fongique de l’ongle, l’onychomycose sous unguéale proximale est une forme spécifique où l’infection apparaît primitivement sous le repli sous-unguéal et progresse vers la région distale sous la tablette. Elle peut toucher les doigts et les orteils. Le signe clinique principal est une tache blanche, visible à travers la tablette lisse et transparente. Elle apparaît sous la cuticule normale et s’étend vers la région distale.

Nouveauté à la clinique

Avant d’entreprendre un traitement, votre podiatre devrait vérifier qu’est-ce qui a causé le changement au niveau de votre ongle. C’est en procédant à une biopsie de l’ongle qu’il est possible de déterminer avec précision la nature du contaminant qui a envahi votre ongle. La Clinique Élizabeth Pellerin offre maintenant cette possibilité. A partir du résultat de la biopsie, le traitement approprié pourra vous être prescrit.

Traitements antifongiques possibles

Une grande quantité de traitements antifongiques sont présents sur le marché et il peut être difficile de s’y retrouver. Il existe des crèmes, des vernis et des comprimés. L’amincissement de la plaque de l’ongle fait aussi partie des avenues proposées lorsqu’il est question d’ongles mycosiques. Et tout récemment le laser a fait son apparition comme technologie éprouvée pour contrer l’onychomycose.  Par contre, jusqu’à maintenant aucune étude scientifique n’a pu démontrer l’efficacité de cette nouvelle technologie à long terme.

L’efficacité des vernis appliqués une fois par jour pendant 48 semaines a été évaluée dans le traitement des onychomycoses légères à modérées des orteils. Cependant, l’utilisation d’un seul traitement dépend du type d’onychomycose. Dans le cas des vernis et/ou crème, elle pourrait être efficace dans les formes strictement superficielles et dans les atteintes disto-latérales modérées et doivent être prescrites. Dans chaque cas, il doit d’abord y avoir une évaluation podiatrique complète, afin de déterminer le ou les traitements susceptibles d’offrir la meilleure guérison.

De leur côté, les antifongiques sous forme de comprimés ont une très grande efficacité, mais la fréquence et l’importance des effets secondaires possibles devraient faire partie intégrante de la décision thérapeutique.

On doit également mentionner que l’amincissement des ongles, à intervalle régulier constitue un traitement complémentaire permettant une augmentation considérable du taux de succès des antifongiques oraux et/ou topiques. Dans tous les cas, n’hésitez pas à consultez votre podiatre, c’est LE professionnel de la santé de vos pieds!

En cas de problèmes aux pieds, n’hésitez pas à consulter.

Votre podiatre sera en mesure d’évaluer le problème, de poser un bon diagnostic et de vous indiquer le traitement le plus approprié à votre condition.