Publireportage du journal L'Express

2 mars 2016

Pour Élizabeth Pellerin, la santé avant tout

Il y a des gens qui osent et qui gagnent. À peine sortie de l’université, la Drummondvilloise Elizabeth Pellerin a osé se lancer immédiatement en affaires et elle a gagné. Aujourd’hui, la Clinique podiatrique Elizabeth Pellerin est reconnue partout en région, et même ailleurs.

Pour cette Drummondvilloise, dont la petite histoire n’a rien de banal, il était important, pour ne pas dire primordial, de fonder son entreprise à Drummondville et nulle part ailleurs.

«Je me suis expatriée durant mes études et j’en avais assez. J’ai toujours eu un grand sentiment d’appartenance, d’attachement à ma ville et c’est ici que je voulais implanter mon entreprise. Je ne l’ai jamais regretté, surtout que la ville a considérablement grandi au cours des dernières années et que les besoins en podiatrie ont augmenté», précise d’entrée de jeu Dre Pellerin, podiatre.

De petit à plus grand

Diplômée du programme de doctorat de premier cycle en médecine podiatrique de l’Université du Québec à Trois-Rivières au printemps 2011, Elizabeth Pellerin a emprunté la voie rapide et a fondé sa propre clinique quelques semaines plus tard, soit en juin 2011.

«Faut croire que je ne voulais pas perdre de temps et surtout, je voulais offrir un service de qualité aux gens de la région», ajoute en souriant celle qui, au cours de ses études, a pris part à un externat de quatre mois au New York College of Podiatric Medicine où elle a pu parfaire ses connaissances en orthopédie, en chirurgie et en médecine podiatrique. Depuis, elle suit régulièrement des programmes de formation continue et s’est perfectionnée, entre autres, en taping neuro-proprioceptif, en évaluation de la course à pied et en mobilisation articulaire.

Propriétaire unique, Elizabeth Pellerin se réjouit du succès de son entreprise. «Nos débuts ont été modestes, seulement deux personnes : une assistante et moi. Mais rapidement, la clinique a grandi et aujourd’hui, notre clientèle peut compter sur les services professionnels de trois podiatres et de trois assistantes. Qui plus est, nous travaillons avec des technologies de pointe et des équilaboration étroite avec des médecins, des physiothérapeutes, des pédiatres, des chiropraticiens et autres», mentionne celle qui a un intérêt marqué pour la podiatrie sportive et qui a eu la chance de travailler avec des athlètes de haut niveau.

La santé par le sport

S’il y a quelqu’un qui prône le sport pour demeurer en santé, c’est bel et bien Elizabeth Pellerin, et ce depuis son tout jeune âge. Adolescente, elle a participé à quatre reprises aux Jeux du Québec en patinage de vitesse et en cyclisme sur route, remportant trois médailles. Depuis, elle demeure très active et l’entraînement fait partie de son quotidien. Elle se passionne pour le triathlon et la course à pied. Elle a participé à plus d’une dizaine de marathons, six demi-Ironman et elle a complété avec succès, en juillet 2015, l’Ironman du Lac Placide. Grâce à son expérience d’athlète, elle a développé une expertise pour traiter et évaluer les blessures sportives et ce, du sportif débutant à l’athlète de haut niveau.

«J’aime bien  motiver les gens à bouger, à se dépasser, à se réaliser, à être en forme, à atteindre des objectifs. Et je crois que la meilleure façon de motiver mes patients, c’est de donner l’exemple. Je suis très dynamique de nature», ajoute cette jeune professionnelle qui trouve toujours le temps de s’engager dans différentes causes comme celle du Centre Normand Léveillé, comme partenaire de la Course des Chênes-toi ou encore comme présidente d’honneur du Grand spin don de la Société canadienne du cancer.

En terminant, Elizabeth Pellerin ne se cache pas pour dire qu’elle est fière du chemin parcouru mais qu’elle a encore de bons objectifs à atteindre, tant sur le plan professionnel que personnel.

«Je suis une passionnée. En tant qu’athlète, j’aimerais certainement améliorer mes performances dans les sports que je pratique. Mais c’est avant tout le plan professionnel qui retient le plus mon attention. Au cours des prochaines années, avec l’apport de mes collègues de travail, j’aimerais que la clinique continue à évoluer, à se perfectionner, à offrir des services de haute qualité. En fait, le but ultime est toujours d’inciter les gens à prendre soin de leur santé et ça, ça  commence par la base… les pieds», conclut la podiatre Élizabeth Pellerin, sourire aux lèvres.

En cas de problèmes aux pieds, n’hésitez pas à consulter.

Votre podiatre sera en mesure d’évaluer le problème, de poser un bon diagnostic et de vous indiquer le traitement le plus approprié à votre condition.