1. Qu’est-ce qu’un podiatre?

  2. Quelle est la formation d’un docteur en médecine podiatrique?

  3. Est-ce que les frais du podiatre sont couverts par la RAMQ?

  4. Faut-il une référence médicale pour consulter un podiatre?

  5. Quand consulter un docteur en médecine podiatrique?


1. Qu’est-ce qu’un podiatre?

Le podiatre est le professionnel de la santé responsable de traiter les affections des pieds qui ne sont pas des maladies systémiques. Il est habilité à diagnostiquer, au moyen d’examens cliniques et radiologiques, les diverses affections et pathologies relatives aux pieds, au niveau des systèmes musculosquelettique, dermatologique, vasculaire et neurologique.

Les principaux champs d’action du podiatre sont :

  • Identifier les pathologies du pied ainsi que les problèmes de posture et de déformations.
  • Évaluer et diagnostiquer les troubles de démarche engendrés par les faiblesses et les déformations des pieds.
  • Traiter les pathologies affectant le système musculosquelettique (pieds plats, déformations de l’avant-pied ou de l’arrière-pied).
  • Exécuter et interpréter des examens, des analyses et des radiographies.
    Pratiquer des chirurgies mineures.
  • Prescrire et administrer des médicaments.
  • Fabriquer, transformer, modifier ou vendre des orthèses.
  • Conseiller et éduquer ses patients au niveau des soins des pieds, du choix des chaussures, des pathologies et de leurs traitements.


2. Quelle est la formation d’un docteur en médecine podiatrique?

Depuis 2004, l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) est la seule université canadienne à offrir le programme de doctorat en médecine podiatrique. Auparavant, les podiatres pratiquants étaient formés aux États-Unis, principalement au New York College of Podiatric Medicine (NYCPM) ou au Temple School of Podiatric Medicine, à Philadelphie.

Le programme compte une formation de 4 ans réparti en 10 sessions et comporte une formation de 4 083 heures, soit 1 770 heures de formation théorique et 2 313 heures de formation pratique. Cela inclut un stage de 4 mois au New York College of Podiatric Medicine où s’effectuent des rotations en chirurgie podiatrique, en médecine podiatrique, en podopédiatrie et en orthopédie.

Au terme de son programme, le diplômé peut se perfectionner dans l’une des sphères de la podiatrie telles que : la biomécanique, la chirurgie podiatrique, l’orthopédie podiatrique, la podiatrie sportive, la podopédiatrie ou la podogériatrie.

Pour exercer, le podiatre doit détenir un permis de pratique délivré par l'Ordre des Podiatres du Québec.


3. Est-ce que les frais du podiatre sont couverts par la RAMQ?

Non, les podiatres pratiquent tous dans le domaine privé, mais les frais sont remboursés en partie par la plupart des régimes d’assurances privées.


4. Faut-il une référence médicale pour consulter un podiatre?

Non, vous pouvez vous présenter directement chez le podiatre. Une prescription du médecin n’est pas nécessaire pour avoir des orthèses podiatriques, puisque le podiatre est lui-même habilité à effectuer l’examen biomécanique, à poser un diagnostic et à traiter les problèmes de pieds et des membres inférieurs.


5. Quand consulter un docteur en médecine podiatrique?

Que ce soit par prévention, pour une déviation du pied ou pour des douleurs aux pieds, aux genoux ou au dos, les personnes de tous âges peuvent consulter un podiatre, du nouveau-né d'à peine un mois à la personne âgée. La section « Pathologies » présente les problèmes de pieds les plus fréquents traités en clinique. Dans le doute, n’hésitez pas à consulter un podiatre : le professionnel de la santé des pieds!